↑ Retour à Terminaisons semblables

« -ai » ou « -ais »

Il est parfois difficile de différencier la forme du futur simple de l’indicatif « -ai » et celle du présent du conditionnel « -ais ». Ce problème ne se posera qu’avec la première personne du singulier.

Indicatif futur simple : -ai

Exemple :
Je reviendrai demain.

Conditionnel présent : –ais

Exemple :
Si je le pouvais, je reviendrais demain.

Il existe néanmoins une astuce pour pallier ce genre de désagrément. En effet, il suffit, dans la majorité des cas, de mettre le sujet au pluriel pour observer la différence.

Exemples :
L’année prochaine, je partirai à la mer.
L’année prochaine, nous partirons à la mer.
C’est un indicatif futur simple : la terminaison sera « ai ».
Si j’en avais la possibilité, je partirais tout de suite.
Si nous en avions la possibilité, nous partirions tout de suite.
C’est un conditionnel présent : la terminaison sera « ais ».