Revenir à Accords

Genre et nombre du nom

Genre :   Le genre des noms communs est fixe dans la langue française : masculin ou féminin. Il est indiqué par le dictionnaire. Celui des noms animés peut varier. Le même nom peut ainsi être mis au masculin, comme au féminin.   Formation du féminin :

  • Il se forme en ajoutant un « e » final (pour certains, on ajoute également un accent).

Exemple : voisin – voisine boulanger – boulangère

  • Cependant, pour certains, l’ajout d’un suffixe spécifique ou d’un terme classificateur est nécessaire.

 Exemples : menteur – menteuse traître – traîtresse médecin – une femme médecin

Remarques :

  • Pour certains noms, seul le déterminant change.

Exemple : un enfant – une enfant

  • Pour d’autres, le féminin est totalement différent du masculin.

Exemples : un homme – une femme un garçon – une fille un neveu – une nièce…

Nombre :   Le nom varie en nombre : singulier ou pluriel.   Règles pour les noms communs

Comment se forme le pluriel Exemples Exceptions
On ajoute un « s » à la plupart des noms chat – chatslivre – livres
Les noms qui se terminent en « ou » prennent un « s » au pluriel filou – filous cou – cous chou – chouxbijou – bijoux

genou – genoux

caillou – cailloux

joujou – joujoux

hibou – hiboux

pou – poux

Les noms qui se terminent en « eu » prennent un « x » au pluriel jeu – jeux bleu – bleupneu – pneus
Les noms qui se terminent en « (e) au » prennent un « x » au pluriel veau – veauxjoyau -joyaux landau – landaussarrau – sarraus
Les noms qui se terminent en « al » prennent un « aux » au pluriel rival – rivaux bal – balscarnaval – carnavals

chacal – chacals

festival – festivals

régal – régals …

Les noms qui se terminent en « ail » prennent un « ails » au pluriel chandail – chandails bail – bauxcorail – coraux

émail – émaux

fermail – fermaux

soupirail – soupiraux

travail – travaux

vantail – vantaux

vitrail – vitraux

Les noms qui se terminent en « s », « x » ou « z » ne prennent pas la marque du pluriel balais – balaiscourroux – courroux

nez – nez

Remarques sur le pluriel des noms :

  • Certains noms n’ont pas de singulier : les ténèbres, les obsèques, les fiançailles, les mœurs.
  • Pour d’autres, le changement de nombre entraîne un changement de sens.

Exemple : un ciseau (outil de menuisier) et des ciseaux (outil de couturière)

  • Certains objets sont désignés indifféremment par un nom singulier ou un nom pluriel

Exemples : Le monte l’escalier. /Je monte les escaliers. Je met mon pantalon. /Je mets mes pantalons.

  • Le changement de nombre eput entraîner une changement de prononciation.

Exemples : bœuf – bœufs œuf – œufs os – os

  • Certains noms changent de forme au pluriel.

Exemples : ail – aulx œil – yeux

Règles pour les noms composés

Nom composé Exemples Exceptions
NOM + NOM Les deux noms prennent la marque du pluriel. des poissons-chats des timbres-postedes années-lumière

des gardes-chasse

NOM + PRÉPOSITION + NOM Seul le premier nom prend la marque du pluriel. des arcs-en-ciel des bêtes à cornesdes chars à bancs

des tête à tête

des pot-au-feu

ADJECTIF + NOM Les deux mots prennent la marque du pluriel. des basses-cours des grand-mèresdes demi-journées
ADJECTIF + ADJECTIF Les deux adjectifs prennent la marque du pluriel. des sourds-muets
VERBE + NOM Seul le nom prend la marque du pluriel. des ouvre-boîtes des abat-jour
MOT INVARIABLE + NOM Seul le nom prend la marque du pluriel. des sans-abrisdes non-lieux
VERBE + VERBE Aucune marque de pluriel des laissez-passer
MOTS ÉTRANGERS des week-endsdes pull-overs des post-scriptum

Remarque sur le pluriel des noms composés :

  • le sens peut parfois imposer la marque du pluriel :

– un porte-bagages (il peut porter plusieurs bagages) – des timbres-postes (des timbres pour la poste) – des pot-au-feu (des légumes mélangés dans UN pot sur LE feu)

  • pour les noms composés, dont le premier mot se termine par la lettre « o », ce mot reste invariable.

Exemple : des auto-écoles

  • Les mots composés que l’usage a soudés prennent la marque du pluriel.

Exemple : des portefeuilles

  • Cependant, certains noms composés soudés ont conservé une orthographe particulière.

Exemples : madame – mesdames bonhomme – bonshommes

Règles pour les noms propres :

  • Les noms propres ne se mettent généralement pas au pluriel.

Exemple : la France (pas de pluriel) Les Durand sont partis. (le nom ne prend pas la marque du pluriel, mais le déterminant et le verbe la prennent)

  • Certains noms propres son toujours au pluriel et en prennent la marque.

Exemple : les Pyrénées les Antilles

  • Les noms désignant des peuples ou des habitants d’un pays, d’une région, d’une ville prennent une majuscule (ce n’est pas le cas de l’adjectif) et la marque du pluriel.

Exemple : les Belges

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.