Revenir à Homophones

« ça » ou « sa »

Ces deux termes, couramment employés, posent souvent des difficultés.

« ça » est un élément qui va servir à mettre l’accent sur une chose en particulier.

Exemple :
Je ne mangerai pas ça !

« sa », quant à lui, permet de marquer la possession.

Exemple :
C’est sa voiture !

 

Pour les différencier, rien de plus simple. Vous pouvez remplacer le mot en question, par un déterminant possessif. Par exemple, utilisons « ta ».

Exemples :
À…… place, je ne partirai pas comme ça !
À ta place, je ne partirai pas comme ça !
À sa place, je ne partirai pas comme ça !
Je ne joue pas à….. !
Je ne joue pas à ta !
Je ne joue pas à ça !

 

Attention toute fois au « çà » qui, lui, est une marque de l’étonnement ou de lieu.

Exemples :
Ah, çà ! C’était téléphoné !
Je cours çà et là.

 

Désormais, vous n’aurez plus d’excuse si vous écrivez « sa va » au lieu de « ça va » ! 😉