Revenir à Homophones

« censé » ou « sensé »

Il n’est pas toujours aisé de différencier les termes « sensé » et « censé ».

Exemple :
Je suis censé aller me coucher. Si j’étais sensé, je l’aurais fait tout de suite.

Dans cette phrase, on peut facilement comprendre. Le premier « censé » indique que je dois agir d’une certaine façon. Autrement dit, c’est une action que je dois accomplir. Le terme « sensé », quant à lui, a plus une signification basée sur la raison (le sens).

Si c’est une question de « raison » ou de « sens », « sensé » s’écrira avec un « s ». Dans les autres cas, le « c » sera de rigueur.

Exemples :
En tant que secrétaire, je suis censé répondre au téléphone.
C’est mon devoir, mon rôle dans la société.
Je suis raisonnable répondre au téléphone.
C’est un homme sensé.
C’est un homme raisonnable.

Si le terme peut se remplacer par l’adjectif « raisonnable », il s’écrira avec un « s ». Or dans le premier exemple, ce terme rend la phrase incompréhensible.